Pour Cuba : le respect et l’affection à la Grande Mosquée d'Alger

Pour Cuba : le respect et l’affection à la Grande Mosquée d'Alger

Le 18 novembre, le Premier Secrétaire du Comité central du Parti communiste et président de la République de Cuba, Miguel Diaz-Canel Bermudez, a visité les magnifiques espaces intérieurs et extérieurs de la Grande Mosquée d'Alger, puis il a écrit sur le livre d’or proposé aux visiteurs :
« Pour la délégation cubaine que je préside, c'est un honneur et une grande satisfaction de visiter ce lieu sacré où nous pouvons apprécier la richesse historique et culturelle de l'Algérie. C'est un lieu magnifique qui nous amène à nous sentir dans une atmosphère de liberté, de paix, d'harmonie et de beauté. »
Le président, qui a effectué la visite avec son épouse Lis Cuesta Peraza, et accompagné de la délégation de haut niveau qui, depuis le 16 novembre, est en visite officielle en République algérienne démocratique et populaire, a également écrit que « visiter ce pays auquel nous sommes unis par des liens historiques et profonds d'amitié, de fraternité et de solidarité était un souhait profond ». Il a également mis en avant le fait de le réaliser précisément l'année où les deux pays commémorent le 60e  anniversaire « de l'établissement de relations qui sont un exemple de respect, d'entraide, de coopération et de solidarité ».
Le chef de l'État a conclu par ces mots : « Nous avons visité ce site le lendemain de la tenue d'un important programme d'entretiens officiels qui ouvrent une nouvelle étape dans nos relations bilatérales. Merci pour vos attentions. L'Algérie peut toujours compter sur Cuba. Une étreinte chaleureuse. »
À la Grande Mosquée d'Alger, également connue sous le nom de Djamaa el Djazaïr, dont le minaret est le plus haut du monde, le président a été accueilli par le recteur de ce complexe culturel et religieux, Mohamed Mamoune El-Kacimi El-Housseini, qui a expliqué au président que ce lieu représente l'Algérie, son histoire, son héritage culturel, ses traditions, sa culture, et contient un mélange de traditionnel et de contemporain.
Le recteur a a accueilli très chaleureusement Miguel Diaz-Canel, et a exprimé sa gratitude « à Son Excellence et à la délégation qui l'accompagne, ainsi que la joie que nous ressentons à l'occasion de votre visite aujourd'hui dans cette institution ». Mohamed Mamoune El-Kacimi El-Housseini a voulu profiter de cette « agréable occasion pour mettre en valeur les magnifiques relations entre l'Algérie et Cuba ».
Le recteur de la Grande Mosquée a qualifié ces liens de très anciens, et a déclaré qu'avec la visite durant ces journées, ils « se renforcent et se consolident encore plus ». L'hôte a également exprimé sa gratitude pour « les positions dignes de Cuba au niveau international », les positions adoptées par le pays caribéen dans le cadre du Mouvement des non-alignés, et en soutien aux luttes de libération.
Mohamed Mamoune El-Kacimi El-Housseini a souligné la « coopération qui existe traditionnellement entre Cuba et l'Algérie, notamment dans le domaine de la santé, où l’Île nous fournit des services depuis des décennies. Une belle coopération ! ». Il a ensuite souhaité au président cubain « un très bon séjour » dans la nation maghrébine, ainsi que le souhait que le séjour du chef d'État ne soit pas le dernier : « Nous aimerions vous revoir dans ce bel endroit, et à tout autre moment », a dit le recteur.
Les paroles du Recteur ont été le prélude à la visite du président et de la délégation qui l'ont accompagné dans l'enceinte de la troisième plus grande mosquée du monde islamique, et la plus grande d'Afrique.
Tous les espaces sont beaux dans ce complexe culturel, religieux et touristique, qui compte 12 bâtiments, répartis sur une superficie de 30 hectares. Le président a été invité à visiter la Salle de prière et a reçu des explications détaillées sur la Grande Mosquée, qui dispose, entre autres, d'une grande salle de conférence pouvant accueillir 1 500 participants, ainsi que d'une bibliothèque conçue pour contenir un million de livres.
Diaz-Canel et la délégation ont parcouru les jardins extérieurs, admiré l'eau des fontaines, les motifs gravés dans le marbre, les arbres qui y sont plantés et dont les espèces sont référencées dans les textes de la religion islamique, les tapis fabriqués selon des techniques ancestrales. Puis, ils sont montés jusqu’au niveau supérieur du minaret – plus de 260 mètres de haut – d'où l'on peut admirer la beauté d'une ville aux tons clairs, bercée par les eaux de la Méditerranée.
« Vous aussi devez venir à Cuba », a dit le président Diaz-Canel Bermudez à ses hôtes en prenant congé de la Grande Mosquée. Peu après avoir visité un si bel lieu, il a écrit sur son compte Twitter : « Nous avons visité la Grande Mosquée d'Alger, un endroit impressionnant. Nous avons été reçus avec la même affection que nous avons ressentie depuis notre arrivée dans cette nation sœur. Ce fut un honneur pour notre délégation de se trouver dans ce lieu sacré. »

(Granma)
 


 

Categoría
Eventos
Relaciones Bilaterales
RSS Minrex