Mission Permanente de Cuba auprès de l'Office des Nations Unies à Genève

Cuba dénonce à la CNUCED l'impact du blocus économique, commercial et financier imposé par les États-Unis.

Genève, 14 février 2024 - La Mission permanente de Cuba auprès de l'Office des Nations Unies à Genève et des autres organisations internationales en Suisse ont participé activement à la 75e session exécutive du Conseil du commerce et du développement de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED), qui s'est tenue du 12 au 14 février.  

Lors de cette réunion, la délégation cubaine a dénoncé la persistance et le renforcement des mesures coercitives unilatérales à l'encontre des pays, comme le blocus économique, commercial et financier que l'administration américaine maintient contre l'île des Caraïbes depuis plus de six décennies. Des mesures de cette nature entravent le plein développement des nations et menacent la qualité de vie de leurs populations, a souligné la délégation cubaine.

Cuba souligne l'impact des mesures coercitives unilatérales sur la mobilité des personnes.

La veille, le groupe des pays d'Amérique latine et des Caraïbes a rencontré la directrice générale de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), Amy Pope. 

Organisée par les Bahamas, la réunion a été l'occasion de faire le point sur le travail récent de l'Organisation dans les domaines de la responsabilité interne, de la transparence et de la promotion des priorités des États membres telles que l'établissement de voies régulières et légales de migration et les effets du changement climatique en tant que facteur de mobilité.

Des experts de l'ONU* ont exhorté aujourd'hui les États-Unis à revoir leur cadre national qui déclenche des sanctions spécifiques contre les États désignés comme sponsors du terrorisme (SST).

Des experts de l'ONU* ont exhorté aujourd'hui les États-Unis à revoir leur cadre national qui déclenche des sanctions spécifiques contre les États désignés comme sponsors du terrorisme (SST).

Actuellement, quatre pays – la République de Cuba, la République populaire démocratique de Corée (RPD Corée), la République islamique d'Iran et la République arabe syrienne – figurent sur cette liste du Département d'État américain, avec des restrictions supplémentaires qui leur sont imposées en raison de leur désignation. .

Pages